Je tiens à m'excuser mais je ne pourrai pas finir le post sur la construction de la ruchette pour le moment.

En effet, la ruchette qui me servait pour la démonstration a été utilisée pour récupérer un essaim!

(malheureusement, le photographe était derrière une vitre)

P1020701

Pour commencer, il faut savoir qu'un essaim lorsqu'il vient de se poser est particulierement docile, donc il est inutile de paniquer et de se précipiter dans l'instalation.

P1020696P1020697

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite.. et bien il faut mettre la main à la pâte. Un essaim c'est comme de la gélatine vivante... ça bouge ça fait bzzbzz mais c'est assez compact. Il ne faut donc pas hésiter à mettre les mains dedans, attraper (sans serrer) puis faire tomber dans la ruchette située le plus près possible.

Afin de récuperer un maximum d 'abeilles et surtout la reine, il faut couper les branches où les abeilles s'aglutinent pour les sécouer d'un coup sec au dessus de la ruchette.

P1020702              P1020706

Dès que les abeilles se dirigeront d'elles mêmes vers la ruchette, c'est gagner, on a attrapé la reine.

On peut alors mettre les cadres et fermer doucement, à l'aide d'une balayette à poils souples, on chassera les abeilles au fur et à mesure qu'on avance le plateau.

P1020708P1020712

Ensuite (si on n'est pas pressé) on laissera la ruchette en place jusqu'à la tombée de la nuit pour récuperer toutes les abeilles, avant de fermer la ruchette pour son transport.

Pour fermer, on se servira d'un planchette, la même utilisée pour le plateau d'envol (cf construction d'une ruchette suite).